19 – De Châtenois à Ribeauvillé

description

Le chemin des châteaux forts d’Alsace entame ici sa dernière tranche avec une journée à forte densité castrale. Le randonneur accède d’abord au château fort de Kintzheim. La visite de la ruine, et notamment de sa chapelle, est strictement liée au spectacle payant de la Volerie des aigles (consulter les horaires). Puis le marcheur se rend au Haut-Kœnigsbourg, « le » château fort d’Alsace, celui qui est le plus visité, le plus connu et le plus spectaculaire. Pour que l’étape du jour ne devienne pas une course contre la montre, il convient de partir tôt, de tenir compte du temps de la visite de cette forteresse des Staufer, des Habsbourg et, au siècle dernier, des Hohenzollern. Le chemin frôle ensuite l’Œdenbourg et le fort méconnu Niederkœnigsbourg avant d’entrer dans le département du Haut-Rhin. L’étape se termine à Ribeauvillé, dominé par les trois ruines renommées des Ribeaupierre, à savoir le château-prison de l’Altenkastel, le nid d’aigle du Girsberg-Stein et le majestueux Saint-Ulrich, jadis résidence – avec grande chapelle et salle des chevaliers – des sires de Rappolstein, puissants dynastes de l’Alsace centrale (Topoguide, pages 120 – 129).

  • Ref. carte
    IGN CV
  • Durée
    5h05
  • Dénivelé
  • Départ

    Carrefour au dessus de l'église Châtenois

  • Difficulté
    Moyennes à difficiles
  • Distance
    18,7km

Informations

à proximité

Photos